Présentation

Images Aléatoires

  • Calliope.jpg
  • 7.jpg
  • Melpom--ne.jpg
  • DSCN1191.JPG
  • DSCN1200.JPG
  • 9.jpg

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

overblog

Commentaires Récents

Vendredi 24 août 5 24 /08 /Août 10:22

    Et voilà, la rentrée approche à grands pas et avec elle tout son cortège de petits tracas, de préparations diverses et surtout de départ.
    Et oui, pour ceux qui croient encore qu'entrer dans l'éducation nationale est une sinécure, voilà de quoi les détromper un peu.
Faire le choix de ce métier est parfois synonyme de sacrifices. Pour ma part, cela signifie vivre à 500km de tous ceux que j'aime, famille, amis et compagnon. Cela peut paraitre dérisoire, mais se retrouver seule pour une année encore aussi loin est difficile à suporter. 
Alors on peut arguer qu'avec internet et le téléphone ce n'est pas si terrible, certes, c'est en partie vrai, mais quand même, imaginez-vous loin de votre famille, pas sûre que vous appréciez. Heureusement, il ya  les collègues, souvent gentils et accueillants, mais bon....
    Mais fini le mur des lamentations, j'adore mon boulot et tous les petits tracas du quotidien n'y changeront rien!...
    Retrouver les élèves à la rentrée, apprendre à les connaitre, à gérer les classes, surchargées et souvent difficiles, restent des défis que j'adore relever. Et puis il y a le travail en lui-même, préparer les cours, chercher les textes et les bouquins qui peuvent accrocher ces gamins nourris de TV et de culture au rabais (et encore, je suis clémente...), le plaisir de les surprendre en leur lisant un texte qui les étonne et les laisse muets de stupeur (et oui, ça arrive!!),  voilà tout ce qui fait la joie et l'intérêt de ce métier fascinant et malheureusement si mal considéré.
Alors, la tête dans les cahiers, à vos marques, prêts, ... Rentrée!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Melpomène

Par libelluleacheron
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 13 août 1 13 /08 /Août 15:21
Tout d'abord, les Muses étaient les filles de Jupiter et de Mnémosyne ou Mémoire. Elles ont leur place dans l'Olympe. Toutes sont jeunes, également belles et au nombre de neuf. 
Elles président aux
Arts :


Melpomène provient d'un mot grec signifiant "chanter", elle est la muse de la Tragédie. Son maintien est grave et sérieux; elle tient d'une main un sceptre et des couronnes, de l'autre, un poignard ensanglanté. Parfois, on lui donne pour suivantes la Terreur et la Pitié.

Calliope  provient d'un mot grec signifiant "un beau visage", elle est la muse de la poésie héroïque et de la grande éloquence. Elle est représentée sous les traits d'une jeune fille à l'air majestueux, le front ceint d'une couronne d'or, emblème qui, selon Hésiode, indique sa suprématie parmi les autres muses. Elle est ornée de guirlandes, tient d'une main une trompette, et de l'autre un poème épique. Les poètes la disent la mère d'Orphée.


Image:Muses sarcophagus Louvre MR880.jpg
Sarcophage des Muses, IIe siècle, musée du Louvre



Trois Muses : Uranie, Calliope, Melpomène (vers 455-440 av. J.-C.)
Œnochê (vase à boire) à figures rouges : l'invention de cette technique (sans doute par le Peintre d’Andocidès) a lieu vers 530 av. J.-C. À l’inverse de ce qui avait prévalu jusque-là, les figures sont réservées sur le fond uniformément peint au "vernis" noir ; les détails des personnages sont indiqués au pinceau, au vernis noir ou à la peinture diluée brune.

Ministère de la culture

Eustache LE SUEUR, 
Trois Muses : Melpomène, Erato et Polymnie,
huile sur bois, H : 1.30 L : 1.38 
1646, Paris, Musée du Louvre
Par libelluleacheron
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 13 août 1 13 /08 /Août 02:06
<a href="http://technorati.com/claim/hajm7fzx23" rel="me">Technorati Profile</a>
Par libelluleacheron
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 11 août 6 11 /08 /Août 18:12

Je vais tenter de vous raconter comment notre grande amité a vu le jour. 

Melpomène et moi, nous sommes rencontrées sur les bancs de la faculté de Lettres, il y a quelques années, pour être précise en 2002. 
Melpomène était en DEA de Langues, Histoire et Civilisation des Mondes Anciens et travaillait sur un mémoire intitulé: " Les représentations iconographiques et littéraires d'Artémis à la période hellénistique" et en ce qui me concerne, j'étais en maîtrise de Lettres Classiques, je travaillais sur un mémoire dont le sujet était " Le messager dans le cycle des Atrides". Nous avions un cours commun, un cours de littérature grecque avec un professeur que nous respectons et apprécions beaucoup, que nous appelons Mamy. 
Et ce matin de septembre 2002, un mardi pour être encore précise, en rentrant dans la classe, je me suis naturellement assise à côté de Melpomène. Nous nous sommes très bien entendues de suite, mais nos relations se sont limitées à ce cours-là, du moins pour cette année-là.
Puis en 2003-2004, notre parcours professionnel nous a encore réunis, cette fois-ci pour préparer le Capes de Lettres Classiques. Et c'est vraiment pendant cette année que notre amitié sincère est née. On a travaillé ensemble jour après jour, mois après mois, ce fut une épreuve difficile... Malheureusement nous avons échoué cette année-là, toute les deux. Alors, courageuses que nous sommes, l'année d'après on a remis ça, on a travaillé d'arrache-pied, et Melpomène a décroché ce concours qui nous avait causé tant de soucis, mais ce ne fut pas le cas pour moi.  j'avais en moi une telle rage contre moi, je m'en voulais de ne pas avoir réussi, de ne pas avoir été à la hauteur, d'avoir déçu tout le monde... 
J'allais devoir encore recommencer une année de plus, toute seule, pendant que Melpomène entrerait dans le métier, je savais très bien qu'elle ne me laisserait pas tomber, j'avais confiance en elle, mais devoir faire face à tout ça, toute seule m'effrayait réellement. J'ai bossé comme une folle encore une année de plus, mais en vue de la restriction des postes au concours, je ne l'ai pas encore eu cette fois-là. Quand j'ai eu les fatidiques résultats, j'ai eu envie de tout lâché, je me suis posée une multitude de questions : finalement le métier de professeur n'était peut-être pas pour moi ?... Néanmoins après une phase de remise en question et soutenue par mon chéri et par mes amis, je me suis relancée dans ce concours: J'ai alors tout donné, j'ai mis ma vie de couple entre parenthèse  pour pouvoir décrocher concours, pour pouvoir être ce que j'avais toujours rêvé, pour pouvoir être enfin MAITRESSE, tel que je disais quand j'étais petite. 
Et aujourd'hui, je suis enfin professeur de Lettres Classiques tout comme Melpomène qui exerce depuis deux ans...
L'avenir s'ouvre devant moi...

Calliope
Par libelluleacheron
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 9 août 4 09 /08 /Août 19:53

Melpomène et Moi en parlions depuis de longues années, et aujourd'hui enfin notre blog est né !!!!!
Je me présente, je m'appelle Calliope, je suis un tout jeune professeur, à la rentrée, de Lettres Classique; et Melpomène, ma meilleure amie, est également professeur de Lettres Classiques.
Nous allons vous parler de tout, de nous, de notre vie, de nos amours, de nos passions respectives et communes.




Calliope


Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus